Les liens que les noms et prénoms entretiennent avec la culture chinoise 中国姓名文化渊源

Tableau de référence des caractères chinois

Les noms sont étroitement liés à la culture d’un pays et constituent un élément important lors des premières rencontres. Connaître la culture des noms peut notamment présenter un avantage certain lors d’échanges internationaux.

Le « nom » se dit en chinois 姓名 : 姓 est le nom de famille, 名 est le prénom. Un nom chinois est composé par 姓+名, ce qui est différent d’un nom européen composé par 名+姓. Cette inversion de l’ordre entre le 姓 et le 名 indique une première forte différence entre les deux cultures. Le 姓 précédant le 名 a pour origine le culte des ancêtres qui revêt une importance primordiale dans les racines de la culture chinoise. En effet, selon Mengzi, perpétuer la lignée représente l’un des trois critères de la piété filiale[1], signifiant qu’une famille chinoise se doit de posséder au moins un héritier masculin pouvant alors porter le 姓 de la famille et agrandir l’arbre généalogique.

Ce culte des ancêtres provient probablement du fait que les premiers Chinois n’avaient que le 姓, alors que les européens ne portaient que le 名. Ce 名 était attribué à la personne de sa naissance à sa mort, sans être héréditaire et représente le prénom de notre époque.

Présentation de 姓氏

Les origines des noms chinois remontent à l’époque du Paléolithique (2,5 millions – 12,000 avant J.C.). Les premiers Chinois vivaient en communautés matrilinéaires d’où provient la signification de 姓, composé de « 女 » /femme et de « 生 » /naissance. « 姓 » signifie la femme qui donna la naissance.

Les « 姓 » les plus anciens tels que 姚 – yáo, 姬 – et 姜 – jiāng portent tous la clé de la femme « 女 ». Les noms étaient utilisés pour distinguer les différentes tribus matrilinéaires. Au contraire des noms européens, les premiers noms chinois n’appartenaient ni aux individus ni aux clans. Avec la multiplication et les nombreuses migrations de la population, les tribus furent divisées en nombreuses branches éparpillées dans différents coins du pays. Afin de se distinguer des autres branches, chacune d’elle portait un autre nom complémentaire : 氏. Par exemple, 姬-est le 姓 de la famille royale des Zhou (1046 – 256 avant J-C), les 姬 ont plusieurs branches telles que 蒙氏 – méng shì,季氏 – jì shì,孙氏 – sūn shì,游氏 – yóu shì. Les « 姓 » représentent donc les mêmes ancêtres, alors que les « 氏» permettent de distinguer les origines des descendants.

A partir de la période des Royaumes Combattants (476 – 221 avant J-C), les Chinois commencèrent à utiliser les « 氏 » comme leurs « 姓 ». Petit à petit, les 姓 et les 氏 devinrent 姓氏. En arrivant sous les Hans, 姓氏 fut défini en 姓. Cependant, il arrive aujourd’hui encore que les Chinois utilisent 姓氏 afin de désigner le nom de famille d’une personne.

Présentation de 名字

Le prénom « 名 » provient de « 名字 ». A l’arrivée des prénoms, un homme chinois possédait le plus souvent un 名 /prénom et un 字 /nom social. Selon le Classique des Rites (lǐ jì), on donne le 名 à un bébé. Le 字 est quant à lui choisi lors de la cérémonie du passage à l’âge d’adulte[2]. Le 名 était le choix des parents alors que le 字 pouvait être décidé par l’individu lui-même.

Il est cependant notable que toute personne ne possédait pas obligatoirement le 字. Principalement les personnes de certains statuts (lettré, fonctionnaires, stratèges, artistes etc.) possédaient un 名 et un字 alors que les petites gens ainsi que les femmes ne possédaient que le 名.

Le 名 et le 字 ont le plus souvent un lien. Ils peuvent avoir la même signification : par exemple pour le célèbre stratège de la période des trois royaumes 诸葛亮 – zhūgě liàng ,诸葛 est son 姓, 亮 est son 名 qui signifie « lumineux » ; 孔明 – kǒng míng est son 字. 明 signifie également la luminosité. Il en est de même pour le scientifique des Hans, 张衡 – zhāng héng,son 字 est 平子 – píng zi. 衡 et 平 signifient « équilibré ».

Le 名 et le 字 peuvent également avoir des significations opposées. Le célèbre confucéen 朱熹 – zhū xī,son 字 est 晦之 – huì zhī. 熹 signifie l’éclairage, tandis que 晦 signifie l’obscurité.

Le 名 et le 字 peuvent avoir d’autres types de liens. Le brave général du royaume Shu, 关羽 – guān yǔ porte云长 – yún cháng comme son 字. 羽 signifie les plumes. 云长 désigne une grande étendue de nuages. Le 名+字 de 关羽 signifie donc « s’envoler au dessus des nuages » (展翅高飞 – zhǎn chì gāo fēi). C’est en quelque sorte une représentation des espoirs portés par ses parents : déployer les compétences et accéder à la haute société. Le philosophe Confucius 孔丘 – kǒng qiū porte 仲尼 – zhòng ní comme son 字. 仲 signifie le deuxième. Confucius était le second enfant de la famille.

Dans la vie sociale, les Chinois appelaient les autres personnes par leur 字 et se présentaient par leur 名. Aujourd’hui les Chinois ont le plus souvent un 名 mais ne possèdent plus de 字. Le 名字 désigne le prénom ou bien le nom de famille + le prénom.

Je vous présenterai prochainement les différents noms de famille et les choix des prénoms chinois.

Dongchun XIA/夏冬春


[1] « 孟子», Mengzi, 孟子曰:“不孝有三,无后为大。舜不告而娶,为无后也。君子以为犹告也。”mèng zǐ yuē : » bù xiào yǒu sān , wú hòu wéi dà . shùn bù gào ér qǔ , wéi wú hòu yě . jūn zǐ yǐ wéi yóu gào yě. Livre en version électronique, consulté le 13/04/2013, http://www.wenyanhanyu.com/mengzi/7340.html

[2]礼记·檀弓上》:“幼名,冠字。” 《 lǐ jì • tán gōng shàng 》: » yòu míng , guàn zì . »

Publicités